Chapelle Saint Jacques

Au creux de la vallée de l’Arc…

Au creux de l’immense domaine skiable des Arcs, dans la vallée de l’Arc, se niche la minuscule chapelle Saint-Jacques.

C’était la chapelle des bergers de la grande montagne de l’Arc où se disaient des messes aux quatre vents le 25 juillet à la Saint Jacques, et le 15 août en l’honneur de l’assomption de la Sainte Vierge.

A l’horizon des rêves inouïs de Robert Blanc et de ses quatre frères, enfants bergers dans la vallée de l’Arc, la petite chapelle se tenait là, comme un acte de foi.

Elle contemple le Mont-Blanc depuis presque deux siècles, elle a vu Arc 2000 sortir de terre et elle voisine désormais paisiblement avec les Chalets de l’Arc de Robert et Claudie Falcoz, et la montagnette de Delphin Bimet occupé tout l’été à fabriquer de belles tommes.

Deux stèles de marbre noir se dressent à côté, portant les noms de victimes d’accidents de montagne, originaires des Arcs ou amateurs des lieux.